Le parcours de l'IVG

Publié le 27/03/2023 Temps de lecture : 2 minutes

L’IVG, pour interruption volontaire de grossesse, est possible pour toutes les femmes, majeures et mineures, qui ne souhaitent pas poursuivre leur grossesse. Elle peut être pratiquée jusqu’à la fin de la 14e semaine de grossesse, soit 16 semaines après le 1er jour des dernières règles. Elle est prise en charge à 100% par l’Assurance maladie, sans avance de frais.

Les femmes mineures n’ont pas besoin d’autorisation parentale mais doivent être accompagnées d’une personne majeure de leur choix.

Une fois la décision prise d’avorter, il est important de prendre un rendez-vous (en cabinet de médecin ou de sage-femme, en centre de santé, en centre de santé sexuelle, à l'hôpital ou en clinique) sans tarder car les délais de prise en charge peuvent être longs.

En premier lieu, il faut consulter un médecin, généraliste ou gynécologue, ou bien une sage-femme.

Ce rendez-vous comprend un temps d’information. C’est l’occasion de poser toutes les questions que l’on peut avoir. Dans un second temps, lors du même rendez-vous ou lors d’un second rendez-vous, le médecin ou la sage-femme recueille votre consentement pour pratiquer l’IVG. 

Pour les femmes mineures, une consultation psycho-sociale est obligatoire avant le recueil du consentement. Les femmes majeures peuvent en bénéficier si elles en ressentent le besoin.

Deux méthodes d’avortement sont pratiquées en France : l'IVG médicamenteuse et l'IVG instrumentale. Chaque femme peut choisir sa méthode en fonction de l’avancement de la grossesse.

L’IVG médicamenteuse consiste à prendre 2 médicaments, à 24/48h d’intervalle. Ils peuvent être pris à votre domicile ou sur le lieu d’exercice du professionnel de santé, Cette méthode est possible jusqu’à 7 semaines de grossesse.

L’IVG instrumentale est une intervention consistant à aspirer l’œuf dans l’utérus. Elle se déroule en hôpital ou clinique, ou bien dans certains centres de santé. Elle est pratiquée sous anesthésie générale ou locale. Elle est possible jusqu’à 14 semaines de grossesse.

14 à 21 jours après l’IVG, une consultation de suivi est nécessaire, pour s’assurer que la grossesse est bien interrompue.

Vous voulez en savoir plus sur l’IVG ? Vous avez besoin de conseils ? Consultez le site ivg.gouv.fr ou contactez le 0 800 08 11 11.